Theater of oblivion
Théâtre de l’oubli

2010

 

Action failed, Court administrative city Brussels.
Cleansing fire of the court with a mop customized.

 

Intervention échouée, Parvis de la cité administrative Bruxelles.

Nettoyage au feu du parvis avec un balai espagnol customisé.

La cité administrative située au centre ville de Bruxelles se présente comme
l’envers de la vitrine, un autre décor, démesuré. Cette ruine / chantier est
comme le théâtre d’une dispute idéologique où la mémoire serait en transit.
Cet espace fait aujourd’hui l’objet d’une reconstruction, à l’issue de laquelle
son dernier vestige, sa dernière trace de mémoire en serait le parvis. Ce sol est
une frontière symbolique, le socle d’une histoire qui s’efface.


Comme le dit Jochen Gerz « les lieux de mémoire sont les hommes pas les
monuments ». Ce nettoyage au feu contient dans l’ambiguïté de son geste une
restauration symbolique et une dégradation physique. il est comme une commémoration,
une descente au flambeau à l’envers.

 

 

« Le nihilisme n’est pas la croyance en rien, c’est bel et bien l’oubli du rien. » François L’Yvonnet